Les vertus de l’or noir

Cacao santé

Vous êtes gourmand.e.s de chocolat ? Ça tombe bien parce qu’il présente des bienfaits très intéressants. Soyons de suite précis, c’est le cacao qui est bénéfique pour la santé d’où l’importance de choisir un chocolat noir avec un pourcentage de cacao élevé.

Le cacao est un stimulant, une aide à la concentration. C’est la théobromine qu’il contient qui permet de réduire la fatigue et de réguler notre humeur. Il s’agit d’un stimulant plus doux que la caféine, aussi présente et qui agit plus longtemps. Son rôle d’anti-dépresseur s’explique aussi par sa richesse en magnésium, minéral anti-stress et myorelaxant par excellence et par sa teneur en tryptophane, précurseur de la  sérotonine, notre hormone du bien-être.

Le cacao a une activité antioxydante exceptionnelle. En effet, les fèves de cacao contiennent des quantités élevées de polyphénols, dont des flavonoïdes comme la catéchine et l’épicatéchine. Ce sont des molécules antioxydantes très puissantes, bénéfiques pour la santé de nos cellules. Ils luttent contre les effets délétères des radicaux libres, ces molécules très réactives qui en excès dans l’organisme provoque le stress oxydatif, accélérant le vieillissement. Ce phénomène de formation de radicaux libres est bien sûr inévitable mais est souvent accentué par nos modes de vie modernes (pollutions, tabac, alcool, excès caloriques, excès de stress).

On dit qu’un carré de chocolat noir à 75% de cacao d’environ 10 g apporte deux fois plus de polyphénols qu’un verre de vin rouge ! Plus la teneur en cacao d’un chocolat est élevée, plus ses propriétés antioxydantes sont importantes. Ce n’est donc pas le cas avec le chocolat au lait qui en contient très peu.

Grâce à ses flavonoïdes, le cacao intervient dans la protection des maladies cardio-vasculaires, et la réduction de la tension artérielle et du cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol).

Cette liste des bienfaits ne s’arrête pas là, elle continue à s’allonger car de nombreuses études scientifiques s’intéressent à la « nourriture des Dieux » (Theobroma cacao).

Pourquoi entendons-nous que le cacao cru est très intéressant ? 

Pour fabriquer le chocolat, les fèves de cacao sont torréfiées entre 120 et 140°C, entraînant une diminution des teneurs des composants bénéfiques comme les polyphénols.

Le cacao cru, quant à lui, ne subit pas de torréfaction. En plus du magnésium, il apporte une variété remarquable de minéraux et d’oligo-éléments : potassium, phosphore, calcium, fer, sélénium. Dans 100 g de cacao cru, vous trouvez 23 g de protéines, 12 g de glucides, 20 g de lipides et 29 g de fibres. Source Ciqual

Consommer 1 à 4 fèves de cacao cru, le matin de préférence, c’est consommer un aliment énergisant, reminéralisant et anti-stress. Mais ce n’est pas un conseil à donner à tout le monde car si vous êtes sujet.e.s aux reflux gastro-oesophagiens il est préférable de s’abstenir pour ne pas les voir s’aggraver.

Comment choisir sa gourmandise santé ?

Encore une fois, plus le chocolat est riche en cacao, plus il est bénéfique en matière de santé. Privilégiez un chocolat noir à 75 % minimum apportant modérément sucres et graisses. Vous savez maintenant que c’est la poudre de cacao issue du broyage des fèves de cacao qui concentre les bienfaits. En effet, un chocolat noir à faible taux de cacao, un chocolat au lait apportent très souvent des quantités élevées de sucres raffinés et d’acides gras saturés, nutriments déjà présents en trop grande quantité dans nos assiettes. Soyez curieux et goûtez des chocolats de plus en plus intenses, en petite quantité, en le laissant fondre doucement sur la langue. 

Lisez la liste des ingrédients : pâte de cacao, beurre de cacao et sucre (idéalement sucre complet) sont les 3 composants principaux d’un chocolat. Choisissez ceux « purs beurre de cacao » car beaucoup de chocolats industriels contiennent des matières grasses végétales moins chères comme l’huile de palme. Evitez les chocolats contenant des émulsifiants comme la lécithine de soja et les arômes. 

Tournez-vous vers les chocolats issus du commerce équitable pour soutenir les producteurs et les engagements environnementaux comme la « zéro déforestation » (label Fairtrade/Max Havelaar, SPP, Biopartenaire …).

Faites-vous plaisir et faites plaisir en choisissant du chocolat noir de qualité et dégustez-le en conscience, en quantité modérée. Bonne dégustation !

Sources :

Francene M Steinberg, Monica M Bearden, Carl L Keen, Cocoa and chocolate flavonoids: implications for cardiovascular health, J Am Diet Assoc, 2003

Chun Shing Kwok et al., Habitual chocolate consumption and risk of cardiovascular disease among healthy men and women, Heart, 2015

Elizabeth Mostofsky et al., Chocolate intake and incidence of heart failure: a population-based prospective study of middle-aged and elderly women, Circ Heart Fail., 2010

Kade Davison, Peter R C Howe, Potential implications of dose and diet for the effects of cocoa flavanols on cardiometabolic function, J Agric Food Chem, 2015

Thozhukat Sathyapalan et al., High cocoa polyphenol rich chocolate may reduce the burden of the symptoms in chronic fatigue syndrome, Nutr J., 2010

Andrew McShea et al., Clinical benefit and preservation of flavonols in dark chocolate manufacturing, Nuts Rev, 2008

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :